Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Schengen/Dublin

L'appellation Schengen/Dublin recouvre une série d'efforts coordonnés par lesquels les États membres de l'Union européenne (UE) tentent de renforcer les libertés individuelles tout en améliorant la sécurité au sein de l'Europe.

Cet objectif est né du constat que le maintien de la sécurité intérieure et la gestion des flux de réfugiés ne sont plus des problèmes à l'échelle purement nationale, mais des impératifs qui requièrent une action concertée de la part de tous les États.

Les États dits Schengen sont, d'une part, les États membres de l'UE, à l'exception de la Bulgarie, de l'Irlande, de la Croatie, du Royaume-Uni et de Chypre, et, d'autre part, les États membres de l'Association européenne de libre-échange (AELE). Quant aux États Dublin, il s'agit de l'ensemble des 28 États membres de l'UE (cf. liste des États membres UE/AELE).

La Suisse, consciente de ne pouvoir maintenir son niveau de sécurité intérieure que si ses autorités peuvent collaborer étroitement et sans obstacles bureaucratiques avec leurs homologues de l'étranger, a elle aussi décidé de signer un accord de participation aux acquis de Schengen et Dublin le 26 octobre 2004.

Cet accord est entré vigueur le 12 décembre 2008. Depuis cette date, la Suisse fait partie intégrante du système Dublin et reconnaît les visas Schengen.

Source: Secrétariat d'État aux migrations (SEM)


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.pom.be.ch/pom/fr/index/migration/einreise/schengen.html