Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Organes de conduite

En Suisse, c'est en général aux communes et aux cantons que revient la compétence de faire face à une catastrophe ou une situation d'urgence. La Confédération, elle, est principalement responsable en cas d'événements dommageables ayant un impact au niveau national et dans certaines situations prédéfinies (augmentation de la radioactivité, accident de barrage, épidémies, épizooties, conflits armés). La maîtrise de tels événements consiste à protéger la population, les animaux et les biens et à rétablir des conditions normales le plus rapidement possible.

Les situations exceptionnelles requièrent l'intervention d'organes de conduite.

Agrandir l'image Les situations exceptionnelles requièrent l'intervention d'organes de conduite.

Au sein des structures cantonales et communales, c'est le pouvoir exécutif qui est chargé de la maîtrise de situations exceptionnelles. En cas d'accident, sa charge de travail est souvent alourdie et il doit assumer des tâches supplémentaires en raison de la mise en place de processus de crise spécifiques. Il peut alors faire appel à un état-major de crise, appelé organe de conduite. Dans le canton de Berne, un tel dispositif existe à différents échelons.

Commune ou région Organe de conduite communal (OCCne) / organe de conduite régional (OCRég)
Arrondissement administratif Organe de conduite d'arrondissement administratif (OCAA)
Canton Organe de conduite cantonal (OCCant)

Organes de conduite communaux et régionaux

Dans le canton de Berne, la protection de la population est du ressort des communes, et plus précisément du pouvoir exécutif (conseil communal). Ce sont en premier lieu la police et les sapeurs-pompiers qui interviennent lors d'événements extraordinaires et de sinistres survenant au quotidien. En revanche, en cas de catastrophe ou de situation d'urgence, c'est le conseil communal, soutenu par son organe de conduite, qui assume les tâches de direction stratégique visant à maîtriser la situation. Chaque commune peut mettre sur pied son propre organe de conduite (organe de conduite communal, OCCne). Plusieurs communes peuvent aussi s'associer et créer un dispositif commun (organe de conduite régional, OCRég).

L'organe de conduite s'occupe des préparatifs concernant le personnel, le matériel et l'organisation pour la conduite, le soutien à la conduite, l'utilisation des ressources disponibles et les demandes de moyens supplémentaires. Il élabore les bases décisionnelles pour le conseil communal en se fondant sur l'état de la situation et collabore étroitement avec les cadres des organisations partenaires en intervention (direction opérationnelle) et les préfets, notamment pour la demande d'aide supplémentaire.

Les organes de conduite assument également un rôle important lorsqu'il s'agit d'analyser les dangers et les risques sur la base du travail réalisé en amont par les communes.

Organes de conduite d'arrondissements administratifs

Dans le canton de Berne, les préfets jouent également un rôle important lorsqu'il s'agit de faire face aux situations d'urgence et aux catastrophes. Si un événement survient, ils disposent de leur propre organe de conduite pour mener à bien leurs tâches, à savoir l'organe de conduite de l'arrondissement administratif (OCAA). En sa qualité d'organe de conduite suprarégional, l'OCAA exerce une fonction d'intermédiaire et devient, en cas d'événement majeur, une sorte de poste collecteur de rapports. Ainsi, les informations provenant des OCCne et des OCRég sont transmises à l'organe de conduite cantonal (cf. point suivant) et inversement, ce qui allège la charge de ce dernier.

Dès lors, la mission principale de l'OCAA est de coordonner les informations entre les organes de conduite des différents échelons. Pour ce faire, il ne dispose pas de ressources propres et doit par conséquent en faire la demande auprès du canton.

Organe de conduite cantonal

L'organe de conduite cantonal (OCCant) est, au même titre que l'OCCne au niveau communal, l'état-major de crise du pouvoir exécutif à l'échelon cantonal (Conseil-exécutif). L'OCCant intervient lorsque les OCCne, les OCRég et les OCAA ne sont plus en mesure de maîtriser un événement majeur ou lorsque la compétence revient au canton en raison d'une situation juridique donnée.

L'OCCant analyse la situation et établit des bases décisionnelles conformes aux circonstances pour le gouvernement cantonal. Responsable des opérations, l'OCCant assume la coordination des interventions des organisations partenaires, instaure des mesures en cas de besoin et règle l'utilisation de moyens cantonaux, extracantonaux ou fédéraux dans les domaines concernés.

Le Service de la protection de la population de l'Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires propose des formations pour les organes de conduite. Vous trouverez des informations détaillées dans le programme des cours actuel.

Contact

Personne à contacter Responsable des arrondissements administratifs suivants:
Simon Schweizer
Chef d'unité
OSSM Berne
Papiermühlestrasse 17v
3000 Berne 22
Tél. +41 31 636 05 77
Courriel
Personne à contacter pour toute question relative aux OCAA
Bernhard Russi
Collaborateur / instructeur OC
OSSM Berne
Papiermühlestrasse 17v
3000 Berne 22
Tél. +41 31 636 04 19
Courriel

Interlaken - Oberhasli

Frutigen - Bas-Simmental

Haut-Simmental - Gessenay

Thoune

Haute-Argovie

Christoph Gasser
Collaborateur / instructeur OC
OSSM Berne
Papiermühlestrasse 17v
3000 Berne 22
Tél. +41 31 636 05 78
Courriel

Berne-Mittelland

Seeland

Bienne

Emmental

Romain Sunier
Responsable d'unité protection civile et protection de la population
Agence Jura bernois
Rue des Fossés 1
2520 La Neuveville
Tél. +41 31 635 49 57
Courriel
Jura bernois

Informations supplémentaires

Informations – modèles – documents de planification – cours pour communes et organes de conduite

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.pom.be.ch/pom/fr/index/bevoelkerungsschutz-militaer/bevoelkerungsschutz/fuehrungsorgane.html