Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Portrait

Les tâches de la Section de la probation et des sanctions pénales (SPESP) sont tributaires de divers objectifs et attentes. Il lui incombe de prendre en compte le besoin de sécurité de la collectivité, mais également la nécessité de procéder à la réinsertion sociale de la personne condamnée.

Il s'agit aussi de tenter de traiter toutes les personnes détenues de manière impartiale, sans pour autant négliger les besoins et problèmes individuels. L'exécution des peines et mesures au sens large ne concerne donc pas seulement la sanction prévue par la loi, mais encore l'application de principes et de règles permettant une évolution vers une réinsertion sociale progressive de chaque personne détenue.

La SPESP se trouve à l'intersection de plusieurs disciplines scientifiques et de plusieurs champs d'activité. Elle est confrontée à des problèmes définis selon des critères d'ordre juridique, médical, psychiatrique et psychologique, ou du point de vue de la pédagogie sociale ou de l'exécution des peines et mesures; à toutes ces définitions correspondent des logiques parfois incompatibles, dont il s'agit de tenir compte.

La SPESP fournit dans le canton de Berne les prestations liées à la probation, au travail d'intérêt général et aux arrêts domiciliaires. Elle apporte une contribution essentielle à la sécurité publique en favorisant la réinsertion sociale de la clientèle, ce qui réduit le risque de récidive; elle propose également des solutions peu onéreuses en matière d'exécution de peines. Pour mener à bien ses tâches, elle peut compter sur une cinquantaine de collaborateurs et de collaboratrices, répartis en quatre services régionaux à Berne, Berthoud, Bienne et Thoune.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.pom.be.ch/pom/fr/index/freiheitsentzug-betreuung/einweisungsbehoerde/ueber_uns1.html